Skip to content

À Marseille, the fast-food who « thought aux humains et pas aux bénéfices »

Marseille (Bouches-du-Rhône), reportage

Entre deux purchasers, sur la terrasse du restaurant, Hakim, 24 ans, s’octroie une pause clope. En contrat d’insertion, le jeune homme a été condemné à trois ans de jail pour « stups et défaut de permis ». Sa peine will finish on January 6, 2023. She a été aménagée — il a un bracelet électronique — grâce à son embauche à L’Après M. Comme de nombreux jeunes des quartiers alentour — il vient de la cité des Flamants —, il s’ était tourné vers le trafic de drug faute de « screening of fri. Je n’allais pas à l’école, malheureusement ».

L’Après M, fast-food within the quartier of Saint-Barthélemy at 14and arrondissement of Marseille, sert à nouveau la clientèle depuis le 10 décembre. Ici, l’equal du sandwich mythique de McDonald’s a été rebaptisé « maouss price »the kid menu « Minot » et le sandwich au poisson « fish », in provençal within the textual content. The costs are inexpensive: from 7.50 to 9.60 euros for the menus. Mais surtout, l’Après M est un « quick meals social » — il a ouvert avec 30 salariés, dont 23 en insertion — né grace à une lutte acharnée.

Premiers purchasers à L’Après M le soir de l’inauguration officielle le samedi 10 decembre 2022.

Tout s’est passé très vite. In 2019, le Macdo d’alors n’étant plus assez worthwhile, il a été mis sous liquidation judiciaire — malgré la lutte des salariés qui voulaient saver 70 emplois. In 2020, les salariés et des soutiens ont réquisitionné le lieu, grew to become a fourmilière de projets solidaires — « on assist 600 to 700 households per week », nous explica Mohamed Fahem, coordinator des distributions de colis. Et voilà qu’aujourd’hui, on y sert à nouveau des burgers.

You quick meals, et surtout ceux qui ont permis son existence, est adoubé de toute half. Les inhabitants de ces quartiers ont conquis « le droit d’exister dans une ville qui pendant trop longtemps ne les a pas regardés »I launched the maid of Marseille (dvg, ex-socialist) Benoit Payan lors de l’inauguration officielle, le 10 décembre. Outre the native soumis deputed Sébastien Delogu, the chef three étoiles Gérald Passédat accomplished the record of officers on the tribune. C’est lui qui a creé la recette de « the UFO »two tranches of ache soudées en forme de soucoupe volante fourrées de bœuf ou de poisson.

« Ne pas pointer du doigt, I’ll have the principle »

So Macha, a Ukrainian refugee, nettoie the solar, Sophia prepares the caisse. La jeune femme dit avoir perdu perdu plusieurs de ses anciens boulots de ella dans l’hôtellerie parce qu’elle est mère célibataire d’un petit de 6 ans. « Quand tu aston fils malade, une fois, deux fois… À la quatrième fois tu es mise dehors », tell-elle. À L’Après Melle se réjouit de bénéficier d’horaires aménagés compatibles avec sa vie de famille de ella. « C’est plus chaleureux qu’avant. On thought aux people et pas aux benéfices »se réjouit celle qui frequentait l’ancien McDonald’s como cliente.

« On ne veut pas les salariés fasent des burgers comme des moutons. On leur suggest une formation complète pour qu’ils puissent ensuite voler de leurs propres ailes », explains Kamel Guemari, former union delegate Power ouvrière et chief de la réappropriation. They’re his mantra: « Ne pas pointer du doigt, I’ll have the principle. » Un écho à son histoire personelle. I entered a McDonald’s at 16 years outdated, in 1998. « J’étais en échec scolaire. J’avais du mal à lire », rembobine celui qui était directeur adjoint jusqu’au douloureux social conflit. Désormais, I cite the thinker Michel Foucault to outline l’expérimentation en cours: « C’est une heterotopia. Là où on réalise nos rêves. Comme on le ferait dans une cabane d’enfant. »

A spectacle pyrotechnique pour l’ouverture en grande pompe de L’Après M, trois ans après la liquidation judiciaire du restaurant.

Président de la Scic (société cooperative d’intérêt collectif), il a fait le choix de rester benévole pour accompagner la construction jusqu’à sa rentabilité. Le démarrage a été permits grace à une suscription popularaire. Launched au printemps 2021, initially pour racheter le lieu, elle a allow de rassembler près de 100,000 euros grâce à plus de 3,700 suuscripteurs.

A lieu solidaire « par et pour les quartiers »

« On the point of passing a vital stage. On a redonné vie à ce lieu par et pour les quartiers », s’enthousiasmait Yazid Bendaïf lors de l’inauguration. Dans la continuité de son engagement de él à L’Après M pour transformer les abords du lieu en jardin nourricier, le sexagénaire a fondé l’affiliation Terre d’entraide et de partage. Celle-ci creates the potagers within the 13 and 14and Arrondissements et veut désartificialiser des sols de ces quartiers. « After they arrived ici in 1967, il n’y avait que des fermes autour. Après, des bidonvilles, puis la bétonisation des hauts de Marseille ont recouvert le maraîchage »témoignait-il dans un diaporama sonore subtle sur grand écran lors de la cérémonie d’inauguration.

Les militants de L’Après M n’ont pas fini de lutter. Au surlendemain des réjouissances de l’inauguration, a longue file d’attente types the size of the façade repeinte in a bleu et mauve camouflage motif. « C’est la première fois que je viens. La vie est devenue si chère », souffle une dame avec un enfant en basâge dans une poussette. Des containeres ont été installés sur le parking pour stocker les denrées qui seront distribuées gratuitement. Les bénéfices de l’activité commerciale de l’Après M doivent financer les activités sociales et l’achat de denrées locales et bio. « C’est distinctive au monde ça non ? Au lieu de pratiquer l’evasion fiscale, nos bénéfices iront straight aux plus souffrants »dit, avec fierté, Mohamed Fahem, coordinator du Village des initiatives d’entraide (FRI).

Yazid Bendaïf, benévole à L’Après M et fondateur de l’affiliation Terre d’entraide et de partage.

Dans quelques mois, le lieu devrait accueillir toute une chaine de transformation, jusqu’à l’set up d’un méthaniseur associé à un générateur électrique pour créer de l’électricité grace au compostage des déchets. « La conserverie populaire permettra de trier les fruits et légumes trop mûrs ou abîmés pour préparer des soupes, des confitures et même des produits secs »prévoit Fathi Bouaroua, the president of the affiliation La half du peuple, qui encadre le FRI. standard pourquoi ? « Les gens qui participeront aux transformations repartiront avec la moitié. The opposite moitié will probably be added to the composition of colis alimentaires », element cell who was regional director of the Abbé Pierre basis. Une delicacies professionnelle complétera l’ensemble, pour préparer des repas chauds distribués aux personnes de la rue.

L’équipe du restaurant expects également améliorer la calité et la diversité des produits servis. Pour l’instantaneous, the plupart des ingrédients sont surgelés, à half ceux de l’Ovni. « L’urgence c’était de recréer de l’emploi. On aiming to suggest a sandwich végétarien et puis améliorer les provisionnements, notamment pour les frites avec une manufacturing locale. Mais il faut qu’on le fasse sans flinguer les margins »element Pierrick, an eco-friendly chef qui soutient benévolement L’Après M.

Kamel Guemari soutient les salariés en delicacies lors de l’inauguration.

Au bord du bruyant rond-point du chemin de Sainte-Marthe, L’Après M affiche fièrement son nom avec des lettres réagencées de l’enseigne du feu McDonald’s. « C’est une œuvre d’artwork collective qui ne peut pas être dissolidarisée de son socle qui est le restaurant »exactly with malice Pierrick, who can also be a member of the corporate Rara Woulib who relooké the remainder In different phrases, the multinational, who était chagrin that l’on use are his identify, even détourné, aurait bien du mal à chercher des noises à ce qui est désormais une « paintings », registered formally as telle. A type of inventive détournement that symbolizes the reprise in primary sociale et écologique in cours.

📨 Join free aux lettres d’information

Abonnez-vous in moins d’une minute pour recevoir gratuitamente par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, a choice of printed articles par reporterre.

S’abonner

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *